Top Vins De France

Edition du 31/03/2015
 

CHATEAU GRAND PUY LACOSTE

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE

Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, c’est François-Xavier Borie qui en est le propriétaire, et lui fait atteindre les sommets.


Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 55 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 70% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion désormais pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente. François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Emeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Une nouvelle installation “double tri” vient d’être installée à la réception des vendanges, pour affiner la qualité de ce travail. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. Qualité des millésimes 2011: un style structuré par une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (78%), reflétant la richesse et le potentiel de son terroir. Il présente une couleur rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums très typiques de fruits noirs et de cassis complétés de notes légèrement épicées. L’attaque en bouche est précise, offrant une structure élégante et équilibrée. L’ensemble forme une belle unité alliant finesse, fraîcheur et persistance. 2010 : la grande proportion de Cabernet-Sauvignon (83%) donne au vin ce beau rouge profond. Le bouquet dévoile des arômes de cassis très mûrs, des notes épicées révélant la belle maturité des raisins. L’attaque est dense et suave soutenue par une puissante structure tannique équilibrée. Beaucoup de complexité, de classe, dans ce millésime d’exception, très grand vin de garde, qui s’inscrit dans la liste des années mythiques de Grand-Puy-Lacoste. 2009 : belle robe rouge sombre intense. Le bouquet dévoile des arômes complexes de cassis mûrs. L’attaque en bouche est franche et se poursuit sur une trame aux tanins suaves, élégants et charmeurs. Vin très équilibré qui allie structure, pureté, finesse et fraîcheur. Très belle persistance aromatique, belle finale envoûtante.
LA QUALITÉ DES MILLÉSIMES 2010 : la grande proportion de Cabernet-Sauvignon (83%) donne au vin ce beau rouge profond. Le bouquet dévoile des arômes de cassis très mûrs, des notes épicées révélant la belle maturité des raisins. L’attaque est dense et suave bien soutenue par une puissante structure tannique équilibrée. Beaucoup de complexité, de classe, dans ce millésime d’exception, un très grand vin de garde, qui s’inscrit dans la liste des années mythiques de Grand-Puy-Lacoste. 2009 : belle robe rouge sombre intense. Le bouquet dévoile des arômes complexes de cassis mûrs. L’attaque en bouche est franche et se poursuit sur une trame aux tanins suaves, élégants et charmeurs. Vin très équilibré qui allie structure, pureté, finesse et fraîcheur. Très belle persistance aromatique, belle finale envoûtante. 2008 : très typé, d’une belle couleur foncée, le bouquet est intense, arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, un très grand vin généreux et charnu, complet et complexe, intense, de très belle garde.

   

CHATEAU GRAND PUY LACOSTE

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66
Télécopie : 05 56 59 22 27
Email : dfxb@domainesfxborie.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
CHARDONNAY
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
DAMPT
HEIMBOURGER
BERSAN
Pascal HENRY
PISSE-LOUP
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
MAREY (CCh)
JAFFELIN (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
Vincent BACHELET (ChM)
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
LABOURE-ROI
SEGUIN-MANUEL
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
Marc BROCOT (Ma)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
CRUCHANDEAU
MEIX (SA)
CH. DE SANTENAY
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


LAROCHETTE (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
Jean GIRARD (Crémant)
Claude GHEERAERT
Pascal HENRY (Crémant)
NINOT (Rully)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
AUVIGUE
BRUYÈRE
CHALET POUILLY
DENUZILLER
LAROCHETTE
PAQUET
BERGER-RIVE
FEUILLARDE
GONDARD-PERRIN
Roger LUQUET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

ELLEVIN
GUETTE SOLEIL
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
BADER-MIMEUR
(CHANGARNIER (M))
MAROSLAVAC-LÉGER (PM)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


THALIE (Crémant)
VITTEAUT-ALBERTI (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
Ch. FUISSE
Château de VINZELLES*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

MOTTE
LETESSIER-TIXIER
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


Jean FERY et Fils (PV)*
PULIGNY-MONTRACHET
René MONNIER (M)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
GERMAIN et Fils (SR)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


ROIS MAGES (Rully)*
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
COLLOVRAY-TERRIER
Dom. CRAIS (SV)*

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine MAESTRACCI


La vallée de Reginu a toujours été un excellent terroir, la vigne est complantée sur une ancienne moraine glaciaire du Monte Grossu. Exceptionnel Vin de Corse E Prove rosé gris 2012, très racé, de teinte pâle, toujours très fin, aux nuances délicates de fraise, de pêche blanche, avec cette pointe de nervosité toujours présente, d'une grande persistance aromatique en bouche, avec une longue finale épicée. Beau Blanc de blancs E Prove 2012 (Vermentino), de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d'agrumes, très bien équilibré en bouche, très séduisant, très typé. Le Vin de Corse Calvi E Prove rouge 2009, vieilli en fûts, est d'une belle couleur grenat, tout en puissance, aux arômes de fumé, de prune et d'épices, aux tanins intenses mais amples, un vin typé comme nous les aimons. Goûtez aussi le Villa Maestracci rouge 2010, avec au nez des arômes de fruits rouges macérés, un vin aux nuances de cassis, de pruneau et de poivre en bouche, ample et riche. Il y a également ce Clos Reginu blanc, où s'entremêlent des notes d'amande, de coing et de bruyère, très harmonieux en finale. Le Clos Reginu rouge 2010, qui sent les fruits rouges avec des notes fumées, est un vin chaleureux.

Michel Raoust
Route de Santa Reparata
20225 Feliceto
Téléphone :04 95 61 72 11
Télécopie :04 95 61 80 16
Email : clos.reginu@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-maestracci.com

Pierre MIGNON


À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Implantés à Le Breuil dans la Vallée de la Marne depuis 5 générations. Pierre et Yveline travaillent en collaboration avec leurs deux enfants, Céline, responsable export et des relations commerciales, et Jean-Charles, en charge du vignoble et des vins. Le vignoble de 15 ha est réparti dans la Vallée de la Marne, la Côte des Blancs et Epernay. L’encépagement est à majorité de Pinot Meunier 60% Chardonnay, 30% et Pinot noir 10%. La diversité des approvisionnements permet d'élaborer de Grands Champagnes. Il y a d’abord ce superbe Champagne cuvée de Madame Millésime 2006 Cœur d’Or, version Saint Valentin 60% Chardonnay, 30% Pinot meunier et 10% Pinot noir, un grand champagne de caractère, belle complexité aromatique où s’entremêlent des nuances de citron et de miel, bouche ample et puissante, présenté dans une bouteille métallisée rouge avec un bouchon qui contient un médaillon doré Arthus Bertrand. La cuvée de Madame Millésime 2006 Cœur d’Or Version Or, provenant de la même proportion de cépages, est présentée dans une bouteille métallisée or, un vin parfumé, avec des notes d'agrumes, de genêt, de mousse légère, de bouche dominée par les fruits mûrs et les petits fruits secs. Quant à cette cuvée de Madame Millésimé 2006 Version Privilège, toujours avec 60% Chardonnay, 30% Pinot meunier et 10% Pinot noir, elle dégage des senteurs de citron et de miel, une bouche ample et puissante, et le contenant est une nouvelle fois à la hauteur avec cette magnifique bouteille métallisée rose et un muselet recouvert de cristaux Swarovski Elements. Beau Champagne cuvée Année de Madame 2006, intense, 60% Chardonnay, 30% Pinot meunier et 10% Pinot noir, Prix d’Excellence Vinalies 2013, qui allie structure et distinction, fruité au nez comme en bouche, de jolie robe dorée, parfumé, très harmonieux en bouche, aux nuances complexes (abricot, pain grillé, musc). Le Prestige Rosé de Saignée (65% Pinot meunier, 20% Chardonnay, 15% Pinot noir), médaille d’Argent Vinalies 2013, développe une bouche ample et soyeuse, très fruitée, un vin avec beaucoup de douceur, parfait sur une tarte sablée à la fraise. On poursuit avec cette Cuvée Désir et Sens Blancs de Blancs Grand Cru Millésime 2004 : une nouvelle cuvée proposée dans une bouteille métalisée de teinte cuivrée. Ce Blanc Grand Cru 2004 est présenté dans un flacon raffiné pour un Champagne 100% Chardonnay Grand Cru, d’allure fraîche et très sophistiquée, de jolie robe brillante, un vin puissant et fin à la fois, équilibré, parfumé, très séduisant, complexe, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, classique de ce très beau millésime, où la fraîcheur est omniprésente. Le Champagne Prestige Gold, 55% Pinot meunier, 35% Chardonnay, 10% Pinot noir, symbolise bien la marque, il est très aromatique, rond et frais, fin et riche à la fois, avec des notes de pomme et de noisette, présenté dans une bouteille métalisée de couleur or avec un muselet plaqué or. Goûtez le Grande Réserve brut, 80% Pinot meunier, 10% Chardonnay et 10% Pinot noir, médaille Or Vinalies 2011, où dominent les agrumes macérés et les petits fruits secs, tout en persistance, de jolie robe dorée, et le brut Prestige, d’une belle complexité, dense et distingué, médaille d’Argent Vinalies 2011. Il y a encore le remarquable Champagne cuvée Pure (55% Pinot meunier, 35% Chardonnay, 10% Pinot noir, assemblage vieilli en caves plus de 3 ans, brut nature non dosé), ample, très fruité au nez comme en bouche, très subtil et persistant, de très fine mousse, parfait à l'apéritif ou sur des sushis.

Pierre, Yveline, Céline et Jean-Charles Mignon
5, rue des Grappes-d’Or
51210 Le Breuil
Téléphone :03 26 59 22 03
Télécopie :03 26 59 26 74
Email : info@pierre-mignon.com
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne-pierre-mignon
Site personnel : www.pierre-mignon.com

Château VIEUX RIVALLON


Un excellent Saint-Émilion GC 2010 (60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon et Pressac, vignes âgées de 25 ans en moyenne...Le tout expliquant ce vin de couleur cerise aux reflets pourpres, au nez persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, un vin de belle matière, de bouche harmonieuse. Le 2009, de couleur intense, est charnu, d'une jolie rondeur et persistance, aux notes de groseille et de cerise mûres, bien élevé comme le 2008, de robe grenat soutenu, bien corsé, avec des connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), de cuir et de truffe.

Scea Bouquey Rivallon

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27
Télécopie :05 57 51 95 02
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr

BESTHEIM


C’est en 1765, à Westhalten, petit village du Haut-Rhin blotti au cœur de la Vallée Noble, que naît la Maison Heim. Toujours portés par l’amour du métier et du terroir, les successeurs d’Alfred Heim se sont mis en quête de nouvelles terres et se sont installés sur les coteaux de Bennwihr. Heim est ainsi devenu Bestheim, associant au nom d’origine la contraction des noms des villages où l’entreprise vinifie et élève ses différentes cuvées. Bestheim exploite aujourd’hui une magnifique mosaïque de terroirs. Elle est devenue incontournable au sein du vignoble alsacien. Bestheim est une entreprise particulièrement engagée dans la préservation de l’environnement et s’investit au quotidien dans cette démarche à la fois dans le vignoble comme au sein de l’entreprise (lutte raisonnée, tri sélectif, valorisation des déchets…). Bestheim produit toute la gamme des vins d’Alsace allant des Crémants aux sept cépages alsaciens. On retrouve dans la gamme pas moins de 6 lieux dits (dont le Klevener de Heiligenstein) et 6 Grands Crus (Rosacker, Wiebelsberg, Mambourg, Marckrain, Vorbourg et Zinnkoepflé).

Responsable Communication : Emmanuel Vergely
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : bestheim@vinsdusiecle.com
Site : bestheimgewurzt
Site personnel : www.bestheim.com


> Nos dégustations de la semaine

Château le TUQUET


Au sommet. Un domaine de 120 ha (55 ha de vignes d’un seul tenant), dont l’implantation du vignoble et des bâtiments figure déjà sur les cartes royales de Belleyme au début du XVIIIe siècle. Autour d’une jolie chartreuse, édifiée en 1730 et embellie par Victor Louis, s’organisent des bâtiments d’exploitation en cour carrée dont la configuration classique a pu être préservée. Ce château est la propriété de la famille Ragon depuis 1963. D'importants travaux ont été faits dans les chais en 1991 : 3 200 hl de cuverie Inox supplémentaires, construction d'un nouveau chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage.
Dans la première édition du Féret (Ch. Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à aujourd'hui. À la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant son départ pour le Maroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon, toujours propriétaire.
Savoureux Graves rouge 2012, bien structuré, de bouche puissante, un vin dense, coloré et corsé, très harmonieux, riche et bien fondu en bouche. “En 2012, le cycle a démarré lentement avec un hiver très froid, puis s’est précipité avec le radoucissement et la pluie au printemps, me dit Alice de la Haye. Ensuite, durant l’été relativement sec, je n’ai pas eu à souffrir d’échaudage, mais, lors des vendanges, il a fallu passer entre les gouttes et cela a été la course avec des journées de vendanges très intensives. Les maturités étaient très belles, je n’ai pas de gros rendements (42 hl/ha) donc pas d’entassement, je n’ai pas eu de pourri, la vendange était très saine. Je suis vraiment contente du 2012. Avec ce climat capricieux, on s’en est bien sorti ! Nous avons ramassé les blancs sans pluie et les rouges pratiquement aussi. On ne peut pas avoir que de la malchance: en 2009, j’ai grêlé à 97%,... Cette année, j’avais de beaux degrés et une belle maturité. Les malolactiques se sont faites sans problème.
En ce qui concerne le millésime 2011, je trouve que l’on a été très sévère avec lui. Il a probablement pâti de l’engouement pour le 2010, mais on ne l’a pas aidé, une certaine presse l’a critiqué dès le départ; bien sûr, il est arrivé derrière deux millésimes extraordinaires, mais, vraiment, on a été très injuste envers ce millésime. Pourtant, les blancs sont magnifiques et j’ai même eu une médaille ! Ils sont très élégants, et je m’applique beaucoup sur mes blancs parce qu’en vieillissant, ils sont divins... alors que j’ai longtemps préféré les rouges, je les apprécie de plus en plus, je suis très sensible à l’élégance des arômes. Pour les rouges 2011, j’avais de belles concentrations et de belles maturités également, ils se comportent très bien et sont déjà très agréables. Pour moi, un millésime est fini quand le vin est fini, les vinifications et l’élevage sont très importants et il ne faut pas rester sur des avis approximatifs de début de vendanges, chaque millésime a sa place. Je commence à les commercialiser car je n’ai plus de 2009, et j’ai pratiquement terminé le 2010.”
Superbe 2011, aux tanins mûrs et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par les fruits macérés et l'humus, de bouche fondue mais puissante. Le 2010, avec un bouquet persistant et corsé, des arômes de sous-bois et de griotte, fondu, de bouche dense, légèrement épicée, aux tanins riches et veloutés à la fois, complexe, très réussi, de garde, bien sûr. Le 2009, de couleur profonde, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois, alliant concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche. Excellent 2008, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de fort bonne garde. Le 2007, intense au nez comme au palais, est très parfumé (groseille, humus) et persistant, d’un bel équilibre, de robe grenat. Le 2006, de couleur intense aux reflets noirs, un vin généreux, avec des senteurs de fruits rouges et d’épices, des tanins bien enrobés, très classique et vraiment remarquable actuellement. Le Graves blanc 2013, élevage en cuves sur lies, tout en finesse, aux nuances d’abricot et de grillé, d’un bel équilibre, aux senteurs persistantes de fruits frais et d’une très jolie finale. Beau 2012, tout en persistance, où dominent les épices et l’amande, dégage une bouche franche et fraîche, marquée par la pêche blanche.
Paul Ragon et Alice de la Haye

Domaines LAPALU


Une famille que j’apprécie depuis le premier Guide. 
Tout commence avec le rachat du Château Patache d’Aux par Claude Lapalu en 1964 ; en 1979, son fils Jean-Michel rejoint la société familiale et ils se portent acquéreurs du Château Lacombe Noaillac. En 1992, Jean-Michel Lapalu prend en main la destinée du groupe familial qui reprend l’exploitation du Château Liversan en 1995, puis du Château Lieujean en 1999.
Le vignoble de 43 ha, moyenne d’âge des vignes 35 ans, est planté sur un terroir argilo-calcaire et caillouteux. L’encépagement est classique (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 7% Cabernet franc et 3% de Petit Verdot, et une bonne densité de 8500 pieds/ha). La vinification s’effectue en cuves thermo-régulées en bois et inox, les cuvaisons sont longues, environ 3 à 4 semaines pour extraire toute la matière. L’élevage très traditionnel s’effectue en barriques de chêne merrain dont 20% sont renouvelées chaque année. Il fait partie des Crus Bourgeois Supérieurs.
Très savoureux Médoc Château Patache d'Aux 2011, charnu, très parfumé, tout en bouche, savoureux et complexe, des tanins mûrs, aux notes de cerise confite et d'humus, avec une finale chaleureuse. Beau 2010, charpenté et harmonieux, bien caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, aux tanins puissants, gras en bouche, d’une très jolie finale. Le 2009 est généreux, corsé, aux tanins savoureux et riches à la fois, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse. Le 2008, aux notes de pruneau et de sous-bois, est un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution. Le Médoc Le Relais de Patache d’Aux 2010, de teinte soutenue, qui allie puissance et souplesse, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, avec des tanins ronds, mais bien présents, Le Médoc Les Tours de Plagnac cuvée Spéciale 2012, de couleur profonde, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, un vin franc, ample en bouche, généreux, riche, d’une belle structure, bien équilibré, aux tanins harmonieux.
Le Médoc Château Lacombe Noaillac 2010, associant concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des senteurs de fruits mûrs, est de bouche harmonieuse, de belle robe soutenue. Le 2009, parfumé (mûre, humus), est ample et persistant, aux tanins très bien équilibrés, un vin qui allie rondeur et charpente, avec une belle structure. Le 2008, bien typé, est de couleur soutenue, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices.
Beau Haut-Médoc Château Liversan 2010, dense, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime riche, de très bonne garde. Le 2009, charpenté et harmonieux, caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation, dégage des notes de violette, de réglisse et de pruneau, aux tanins amples. Le 2008, mêle une bonne base tannique à un velouté dense, un vin qui mérite un peu de patience.
Le Haut-Médoc Château Lieujean 2011, où dominent la groseille et l'humus, mêle puissance et finesse, un vin aux tanins soyeux, qui mérite une cuisine raffinée. Excellent de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques développe des notes de griotte et d'épices. Le 2010 de robe soutenue, bien charnu, complexe et subtil à la fois, dominé par les petits fruits rouges cuits et l’humus, harmonieux et riche. Le 2009 est un vin coloré, aux arômes persistants prune et de musc, avec des tanins souples et très équilibrés, un vin structuré, charmeur et puissant. Le Haut-Médoc Les Fiefs de Lieujean 2012, alliant charpente et velouté en bouche, très parfumé, très réussi, un vin qui poursuit son évolution et développe des arômes de cassis et de sous-bois.
On goûte également le Médoc Famille Lapalu 2010, bien typé, aux tanins souples et équilibrés, harmonieux, au nez de mûre et d’épices, de bouche pleine comme le Médoc Château Leboscq 2010, aux notes de fruits cuits (groseille, fraise des bois), bien fondu mais puissant en bouche, le Bordeaux Château de Lussan Vieilles vignes 2011, corsé et rond, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise noire, à ouvrir avec un bœuf sauce béarnaise et le Bordeaux blanc Lys de Lieujan 2013, qui sent les agrumes, de bouche franche, à dominante de fleurs blanches et de noisette, alliant charpente et vivacité, très fruité, tout en élégance, qui, lui, s’adaptera sur des darnes de thon poêlé et calamars frais.

Jean-Michel Lapalu

Domaine du SOULEILLAN


Sébastien représente la quatrième génération sur le Domaine. Durant un siècle, à force de travail, le Domaine est passé de 2 à 22 ha. Chacun a apporté son savoir faire et a su transmettre sa passion vigneronne. Le vignoble est situé sur un plateau argilo-calcaire exposé sud en surplomb de la vallée du Lot soit 16 ha de Malbec de 6 à 45 ans et 4 de Merlot de 15 ans.

Beau Cahors Phénix Or 2009, élevé en fûts de chêne, qui m’a vraiment plu, d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre en bouche, bien charpenté, qui poursuit son excellente évolution. Le Cahors Phénix Argent, de couleur soutenue, très parfumé, a des tanins soyeux et fermes à la fois, dégage un nez subtil dominé par la cerise confite et l’humus. 
Pour le plaisir pourmand, ce Vin de France Popi’s wine Merlot 100% Merlot, élevé en fûts de chêne, âge moyen de la vigne 30 ans, avec des notes persistantes de griotte et de fumé, de bouche corsée, et le Chardonnay, qui sent les agrumes, de bouche franche, à dominante de fleurs blanches et de noisette, mêlant rondeur et vivacité.
Sébastien et Sandra Alazard

> Les précédentes éditions

Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Domaine MORTET Père et Fils


Château ORISSE du CASSE


Domaine de BAVOLIER


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine Jacques CARILLON


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château BASTOR LAMONTAGNE


HUBER et BLÉGER


Jean-Marie NAULIN


Domaine de L'OLIVETTE


Domaine La CHRÉTIENNE


Château CANON-CHAIGNEAU


Château du MOULIN VIEUX


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Château de VIMONT


Château Les GRAVES


Château Le Destrier


AUVIGUE


Domaine des MEIX


Domaine CHAMPEAU



DOMAINE DE ROSIERS


H. DARTIGALONGUE ET FILS


LA BASTIDE BLANCHE


CHÂTEAU FILLON


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE ALAIN VIGNOT


MAISON MOLLEX


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales