Top Vins De France

Edition du 29/12/2015
 

Champagne COLLET

Rare

COLLET

Depuis 1921, la Maison Collet élabore des Champagnes de caractère dans le souci de satisfaire une clientèle de connaisseurs exigeants, cherchant dans ses Champagnes l’authenticité, l’élégance ainsi qu’une grande finesse. Basée à Aÿ au cœur de la Champagne, la maison Collet s’appuie majoritairement sur un approvisionnement de Premiers et Grands crus reflétant la diversité des terroirs champenois.


Le Champagne Collet est un vin de haute gastronomie dont chaque cuvée a été développée afin qu’elle s’associe parfaitement à toutes les occasions, de l’apéritif aux mets les plus fins. La Maison Cogevi a été créée à l’initiative du Directeur Général de la Maison de Champagne Collet, Olivier Charriaud, précise-t-on. C’est un lieu unique en son genre qui retrace l’histoire de cette plus ancienne coopérative de Champagne. Le visiteur traverse le siècle, à travers des thématiques, qui racontent l’évolution du monde de la première Guerre mondiale à l’ère de la mondialisation. Notre Villa Collet propose aux visiteurs un voyage culturel et artistique au cœur des années 1920 et des Arts Déco. Elle se veut l’évocation d’une époque, d’un art de vivre. Champagne et Arts sont étroitement liés, chaque pièce est associée à une cuvée de la gamme Champagne Collet. C’est un espace polymorphe et riche, à la fois historique, culturel, artistique et évènementiel. L’étage de la Villa Collet est réservé aux expositions d’œuvres d’artistiques d’horizons divers. La pièce Atelier des Grands Couturiers associée à la cuvée Esprit Couture fait référence aux “petites mains” de la couture et les “petites mains” du champagne. Le Cabinet des Chefs met en avant la cuvée Blanc de blancs et le monde de la Gastronomie, la Galerie des Matériaux associée aux cuvées Extra Brut et Brut Art Déco, expose le travail de la matière brute d’œuvres d’art. La Vinothèque, une galerie longue de 200m abrite plus de 30 000 bouteilles qui racontent l’histoire de la coopérative, à travers les grands hommes et les grands millésimes qui l’ont jalonnée. Enfin, la création d’un Parcours de Visite qui offre au visiteur un panorama unique sur les secrets de la fabrication du champagne et le plonge dans l’atmosphère unique des caves centenaires de Aÿ. Découverte du site de production entièrement dédié au champagne Collet. Ainsi le visiteur apprécie et comprend les différentes étapes d’élaboration du Champagne, de la vigne, à la naissance des premières bulles, jusqu’à l’étape finale de l’habillage de la bouteille. La Cité du Champagne Collet–Cogevi se veut ainsi la célébration d’un terroir, d’un produit et d’une histoire. Coup de cœur pour ce Champagne Blanc de blancs, une cuvée très fine mais puissante, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien caractéristique, très persistante au nez comme en bouche, d’une grande finesse, bien typé, au nez complexe et puissant (fruits frais et secs), de bouche parfumée. Excellent brut rosé, qui fleure bon la fraise des bois, tout en arômes, tout en bouche. L’Extra brut est tout aussi charmeur, non dosé, naturellement, bouqueté, avec cette jolie nervosité, qui associe charpente et finesse, une cuvée très fraîche, élégante, parfaite à l’apéritif. Tout en nuances d’arômes, le Champagne Art Déco, 50 % de Pinot meunier, le reste en Chardonnay et Pinot noir, est une valeur sûre, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique, de belle expression, de mousse délicate. Exceptionnelle cuvée Esprit Couture, présentée dans une bouteille très originale et distinguée, une cuvée très structurée, fort bien dosée, qui dégage une mousse fine et légère, une bouche à dominante de fleurs blanches et de pêche, d’une belle persistance aromatique, alliant élégance et ampleur. “Esprit Couture est un hommage à la tradition, précise-t-on. Entièrement façonnée à la main, composée des meilleurs crus, suivant les préceptes d’un savoir-faire vigneron ancestral, cette cuvée résume la philosophie de toute une Maison de passionnés, d’artisans, ayant pour unique vocation d’élaborer le plus authentique des Champagnes. La cuvée Esprit Couture est composée exclusivement des plus Grands Crus et Premiers Crus champenois. Vieillissement durant 5 ans minimum en caves. Cépages : 40% de Chardonnay pour l’élégance et la finesse, 50% de Pinot noir pour la structure, 10% de Pinot meunier pour le fruité.” Très beau Champagne Collection Privée Millésimé 2006, où toute la séduction de ce très grand millésime champenois joue à plein, qui allie complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur et riche, avec, en bouche, des dominantes d’amande et de tilleul, d’une belle finale. Excellent Champagne Rosé Dry, de mousse abondante, tout en arômes (mûre, fraise), avec cette touche délicatement épicée, à ouvrir sur une génoise chocolat mandarine. Remarquable Millésime 2004, persistant, à la fois fin et charpenté, harmonieux en bouche, complexe et fruité, d'une très jolie finale, avec des connotations délicates de chèvrefeuille et d'abricot sec.  Le Champagne Demi-sec, velouté, où dominent la souplesse et les nuances de fruits mûrs au palais, convient à des desserts sucrés (vacherin vanille framboise, tarte amandine) mais se goûte également très bien sur une volaille à la crème.

   

Champagne COLLET

Président : Jacques Marquette
14, boulevard Pasteur - BP 8
51160 Aÿ
Téléphone : 03 26 55 15 88
Télécopie : 03 26 54 02 40
Email : info@champagne-collet.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
CROUTE-CHARLUS
MOULIN VIEUX
CLOS DU NOTAIRE
HAUT-MACO
LA CROIX-DAVIDS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX
MARSAN
RICAUD
PAYRE
BAVOLIER
LAMOTHE de HAUX
MELIN
CASTILLON FRANCS
ARTHUS
BLAYE
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
PETIT BOYER
SEGONZAC



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
HAUT-MOUSSEAU
COTS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

ANNICHE
CEDRES
(CARIGNAN)
BRETHOUS
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
CASTILLON FRANCS
HAUT-BEYNAT
BEL-AIR
(CLOS VIEUX ROCHERS)
FILLIOL
PILLEBOIS
BLAYE

GRAND MOULIN*
GRAVES D'ARDONNEAU*
HAUT-BACON
BERGERE-BRIMAUD

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
GRAND-MAISON
REYNAUD
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

(BARREYRE)
CAVE QUINSAC
(GRIMONT)
SAINT-AMAND
CASTILLON FRANCS
(PUYFROMAGE (Francs))
BLAYE

BOTTE
PETITS-ARNAUDS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BOURGUET


Un vignoble de 21,50 ha, cultivé depuis quatre générations avec la même passion, et situé sur les terres les plus au nord de l’aire AOC Gaillac, grâce à la cité médiévale de Cordes-sur-ciel. Terrain argilo-calcaire très caillouteux (moyenne d’âge des vignes de 40 ans). Toujours au sommet avec ce Gaillac rouge 2012, 60% Braucol, 20% Duras, 10% Cabernet, 10% Syrah, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, ample et franc, de couleur soutenue, de bouche corsée. Le 2011 est charnu, aux tanins mûrs, au nez complexe dominé par la cerise et le musc, à déboucher sur un curry de poulet.  Remarquable Gaillac blanc doux 2012, 100% Len de l’El, tout en finesse aromatique, associant nervosité et gras, au nez marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche. Le Mousseux Bulles d’Alayrac, une cuvée à la fois vineuse et fine, corsée et fruitée, est d’une jolie ampleur en bouche. Joli Gaillac blanc sec, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, un vin élégant, de jolie robe dorée.

Jean et Jérôme Borderie
Les Bourguets
81170 Vindrac-Alayrac
Téléphone :05 63 56 15 23
Télécopie :05 63 56 15 23
Email : chateaubourguet@orange.fr
Site personnel : www.chateaubourguet.fr

Château VAISINERIE


La bâtisse fut construite en 1685 et dépendait du Château de Puisseguin. En 1718, elle prend son indépendance. Création des chais à cette époque. C'est en 2004 que la propriété est intégralement rénovée, s'équipant des dernières technologies d'élaboration des vins ainsi que d'un magnifique chai à barriques. Une propriété de 25 ha, dont 13 ha de vignes, 91% Merlot noir et 9% Cabernet franc, sols argilo-calcaires. “Nous fêtons aujourd’hui la consécration d’une propriété dont l’exposition et le terroir exceptionnels nous offrent des vins aromatiques, élégants et prometteurs”. Excellent Puisseguin-Saint-Émilion 2012, au nez de mûre et d’humus, charnu, aux connotations de cassis et de fraise des bois au palais, un vin qui mêle rondeur et structure. Le 2011 dégage des tanins mûrs et fermes à la fois, au nez ample et subtil dominé par les fruits macérés et l'humus, bien complexe. Le 2010, bien représentatif de ce millésime, intense, très parfumé, avec des notes de mûre et de griotte, un vin riche en couleur, qui allie distinction et structure, aux tanins présents, de bouche soyeuse et intense à la fois. Le 2009, un vin gras, aux tanins puissants et mûrs, allie une belle structure tannique à une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche suave et veloutée, d’excellente évolution. La cuvée Quercus 2012 est riche en couleur comme en matière, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, intense au nez comme en bouche avec des nuances de petits fruits noirs et de truffe, bien corsée. Jolies chambres d’hôtes.

Dominique et Bernard Bessède

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 24 93 05 et 06 12 41 60 00
Télécopie :05 57 24 61 43
Email : bessede.vaisinerie@gmail.com
Site personnel : www.chateau-vaisinerie.com

Pierre ARNOULD EARL


Tradition, qualité et famille sont les trois principales valeurs de ces deux maisons (avec le Champagne Eugène Ralle). Le Champagne Eugène Ralle fût créé en 1925 par le grand-père, qui transmit son savoir-faire et sa passion à son petit-fils Pierre Arnould, qui créa sa propre marque en 1955. “Très attachés à la tradition, précise-t-on ici, toutes nos bouteilles vieillissent trois ans minimum (temps légal 15 mois) dans nos caves entièrement creusées dans la craie. Tous nos flacons sont remués manuellement à l'aide de pupitres en bois placés au cœur de nos caves. Les Pinot noir et Chardonnay sont les deux cépages que nous utilisons lors de nos assemblages, tous deux issus du terroir de Verzenay. Toujours soucieux de la qualité, nous avons construit notre propre centre de pressurage. Agréé qualitatif, il nous permet de suivre pleinement l'obtention des moûts et de maîtriser l'élaboration de nos champagnes. Ce centre nous permet de stocker momentanément le raisin. Trois pressoirs sont présents : deux pressoirs à presse horizontale d'une capacité de 8000 kgs chacun. Le jus de raisin (le moût) ainsi obtenu est débourbé (sorte de décantation naturelle dans le langage viticole) dans nos cuves prévues à cet effet durant 12 heures, pour être ensuite acheminé dans les cuveries en vue de la fermentation.” Il y a toujours ce superbe Champagne cuvée Aurore, présenté en flacon de forme spéciale, qui réunit deux années dont l'une est millésimée de réserve. Après un vieillissement de six années en cave, ce grand Champagne tout en finesse, dégage cette belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot frais, équilibré, d’une belle harmonie, tout en fruit et distinction, de mousse soyeuse. Beau brut Millésime 2008, au bouquet fin, discrètement citronné, qui exhale de délicieuses senteurs légères végétales et fleuries, de bouche acidulée et élégante, un vin qui a du caractère. Il y a l’Effrontée, Blanc de noirs de l’année 2007, née de la volonté de ses auteurs de replonger dans leurs souvenirs d’enfance, de retrouver l’empreinte gustative du Pinot noir à la sortie des cuves, sous le regard bienveillant d’un grand-père, un peu comme on se rappelle le goût de ses premières gaufres... Il faut reconnaître que le vin est d’une grande richesse aromatique (nuances de pêche, de prune et de pain grillé), qui lui apporte beaucoup de légèreté mais aussi de la longueur, d’une belle complexité avec une très jolie finale en bouche. Le brut Grand Cru Sélection (75% Pinot noir et 25% Chardonnay, vieillissement en cave durant 2,5 à 3 ans), est délicatement fruitée, charmeuse et intense, au nez subtil où dominent la pomme et le miel, une cuvée tout en charme, de mousse fine, alliant saveur et distinction. Excellent brut rosé, pur Pinot noir issu de parcelles spécialement choisies pour leur typicité de goût et toutes situées sur le vignoble de Verzenay classé en Grand Cru, le tout lui apportant cette franchise en bouche, un Champagne séduisant, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits à noyau et les fleurs fraîches, de bouche flatteuse, un vin distingué, d’une bonne longueur. Le demi-sec est tout aussi charmeur, suave à souhait, de bouche souple avec des nuances crémeuses et persistantes. Excellent Champagne Extra brut, très fin, très vif, qui conjugue délicatesse et richesse des arômes, idéal sur des sushis, par exemple.

Nathalie Arnould
1, rue Gambetta
51360 Verzenay
Téléphone :03 26 49 40 12
Télécopie :03 26 49 44 40
Email : arnould-ralle@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-pierre-arnould.com

CHEVILLON-CHEZEAUX


Ici, on est vignerons depuis 5 générations (9 ha de vignes). Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. Le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, et leurs vins sont devenus des références. Beau Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2010, de belle robe grenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, riche et long en bouche, puissant, savoureux. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Bousselots rouge 2010 n’a rien à lui envier et dévoile un bouquet très puissant d’épices, de violette et de truffe, un vin bien structuré avec des tanins fondus. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Crots 2010, de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, légèrement épicé, légèrement poivré, tout en bouche et très subtil. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2010, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (prune, mûre, poivre, cannelle...), alliant puissance et finesse, gras et intensité, un grand vin bourguignon. Formidable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2010, où le velouté s’allie à la structure, la complexité d’arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d’une matière pleine, de garde. Superbe 2009, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample, très persistant en bouche, complet.

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone :03 80 61 23 95
Télécopie :03 80 61 13 57
Email : domainechevillonchezeaux@vinsdusiecle.com
Site : domainechevillonchezeaux


> Nos dégustations de la semaine

Château LÉOVILLE-BARTON


J’ai été ravi de déjeuner avec Anthony Barton et son épouse. Anthony Barton, toujours élégant et plein d’humour, reste l’une des grandes figures de la région, loin des modes et garant de la grande tradition médocaine où l’élégance prime.
Les vins sont certainement l’archétype de ce que doivent être des grands crus de Saint-Julien. Leurs qualités s’expriment plus par une très grande distinction plutôt que par une puissance ou une concentration qui risqueraient de masquer la typicité du terroir. Il faut dire que ses 2 propriétés bénéficient des mêmes soins attentifs, que ce soit à la vigne ou au chai. Anthony Barton est partisan d’un élevage traditionnel des vins et résiste aux phénomènes de modes, “où la course à une trop grande technicité nuit à la qualité et à l’élégance des vins”, précise-t-il. Ici, encore et toujours, il faut aussi avoir un peu de patience pour que les vins expriment tout leur potentiel qualitatif, même s’ils sont toujours charmeurs et surprenants de délicatesse dans leur jeunesse.
Les 45 ha du Château Léoville-Barton et les 15 ha du Château Langoa sont plantés dans un sol de graves et un sous-sol composé d’argile, un terroir très typique de Saint-Julien. La forte proportion de vieilles vignes permet d’obtenir la meilleure qualité possible. L’encépagement est constitué de 72 % de Cabernet-Sauvignon, 20 % de Merlot et 8 % de Cabernet franc. À la dégustation, les vins sont certainement l’archétype de ce que doivent être des grands crus de Saint-Julien. Ils présentent une belle robe de couleur profonde, sont très équilibrés et amples, révèlent un joli bouquet aux arômes très fins avec de la persistance. Leurs qualités s’expriment plus par une très grande élégance plutôt que par une puissance ou une concentration excessive qui risqueraient de masquer la typicité du terroir.
Dégusté sur place, donc, ce Saint-Julien 2013, très savoureux, très représentatif de ce millésime charmeur, coloré, aux notes complexes où dominent la mûre et l’humus, de bouche persistante, de bonne base tannique. Le 2012 se goûte mieux, très classique, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d’épices, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins présents, de très bonne garde. Très beau 2011, est un vin authentique comme on les aime, d’une très grande typicité, de robe pourpre brillant, aux senteurs de framboise, de truffe et de cerise cuite, ample, où s’entremêlent harmonieusement en finale les épices et la mûre. Ce vin, me dit Anthony Barton, est déjà agréable à déguster. Il possède un bon équilibre et deviendra riche en bouche avec des éléments de fruits rouges et des tanins délicats. Château Léoville-Barton 2011 est d’une belle couleur violacée avec, au palais une subtilité d’épices et tanins mûrs. Il possède une structure bien équilibrée et en vieillissant deviendra riche avec des éléments de fruits rouges et des tanins délicats.”
Splendide 2010. “Ce millésime, précise Jacques Boissenot, encore en pleine jeunesse, évoque une atmosphère chaude et parfumée où la vigueur des notes olfactives rappelle le tilleul et la jacinthe et donne l’impression de croquer du raisin.” En effet, le vin est vraiment exceptionnel, d’une robe pourpre et limpide, au nez de fruits noirs, de réglisse, un vin long, rond, plein, généreux et très fin, de grande évolution. Formidable 2009, très racé, séducteur, de bouche puissante et dense, aux tanins présents, aux notes d’humus et de réglisse, un vin qu’il faut laisser évoluer pour profiter de son potentiel réel. Le 2008 est un grand vin typé, au bouquet subtil et intense, avec ces nuances de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, aux tanins élégants mais puissants, très classique, de belle garde. Le 2007 est tout en distinction, avec ce charnu caractéristique, aux senteurs de griotte, de mûre, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, de couleur intense, aux tanins savoureux, de très bonne garde.
Le 2006 est l’une des plus belles bouteilles de la région, de couleur rouge sombre, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, un grand vin très équilibré, très distingué, très fin, de belle évolution. Superbe 2005, de robe pourpre, au bouquet subtil et persistant à la fois, avec des notes typiques de cerise noire, de poivre et d’épices, de bouche ample et fondue, tout en finale, de belle garde.
Formidable 2004, l’un des plus beaux vins de la presqu’île dans ce millésime de grande race, où l’élégance vient épauler une structure complexe, un très grand vin, très classique comme on les aime, où le terroir s’est exprimé tout particulièrement, qu’il faut savoir attendre. Le 2003 est très représentatif de ce millésime atypique, un vin charmeur, velouté, riche, qui permet d’attendre l’évolution des millésimes qui l’entourent comme ce superbe 2002, concentré, dense, un grand vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois. Exceptionnel 2001, un grand vin distingué, très fin, ample, aux connotations de cerise confite, de sous-bois et de cannelle, un vin aux tanins enrobés, qui poursuit sa belle évolution. Le 2000 est un superbe vin, de couleur soutenue, de bouche puissante, riche, très délicat, bien charnu, de garde.
Possédant sa propre personnalité par rapport à Léoville-Barton, même si les sols sont très semblables, ce Saint-Julien 2011, de couleur grenat, aux tanins très équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, est un vin riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits macérés en finale, de bouche savoureuse. 
Exceptionnel 2010, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, est un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de garde comme le grand 2009, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d’épices et de sous-bois, est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière.
Très typé, le 2008 est superbe, un vin ample et fondu à la fois, de robe grenat soutenu, parfumé, aux tanins riches et très équilibrés, et poursuit son évolution. Beau 2007, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d’une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche. Le 2006 poursuit sa belle évolution, développant des nuances de mûre et d’humus, un grand vin charnu, très fin. Le 2005 est d’une belle robe pourpre, très typé, associant finesse et concentration, au nez très intense (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée, un vin complexe, d’une belle finale, de garde. Beau 2004, aux arômes de fruits mûrs (groseille, cerise) et d’épices, présente des tanins souples et bien présents à la fois, un vin de bouche chaleureuse.
Anthony Barton et Lilian Barton-Sartorius

DEVISE D'ARDILLEY


La propriété a été rachetée en 2000 par Madeleine et Jacques Philippe qui réalisaient un rêve : elle, parce que d’origine bordelaise retrouvait ses racines et lui, ingénieur de formation, après une carrière dans un grand groupe de services désirait devenir vigneron. Rêve devenu réalité...
J’ai apprécié ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2011, harmonieux, aux connotations fruitées (griotte, cassis) et épicées, un vin savoureux et complexe, très réussi, aux tanins amples et mûrs, et je vous le conseille sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde, par exemple (10,50 €, il les vaut largement). Le 2009, au nez complexe, avec des notes de fruits mûrs et de réglisse, un grand millésime allie puissance et souplesse, riche et fin, typé, charnu, plein, persistant (13 €).
Madelaine et Jacques Philippe

PETITJEAN-PIENNE


Tout en continuant à travailler avec son père, c'est en 1981 que Denis Petitjean crée sa propre exploitation avec sa femme Dominique. Depuis 2004, ils sont rejoints par leur fille, Marie. Récoltants-manipulants, vignoble de 3,50 ha dont 2,40 ha sont classés en Grand Cru sur les territoires de Cramant, Avize et Chouilly.
Voilà un Champagne cuvée de Réserve Grand Cru 100% Chardonnay, un Blanc De Blancs Grand Cru, typé à souhait, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande, acacia), une belle cuvée, dense et distinguée à la fois, tout en bouche, de bulles légères et fines, un vin très frais, à déboucher sur des mets raffinés. Le Champagne brut Grand Cru Blanc De Blancs Millésime 2006, 100% Chardonnay, tout en élégance, tout en subtilité d’arômes, est de belle teinte dorée, aux notes de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d’abricot, de bouche vineuse avec des nuances crémeuses. Tout en arômes, la belle cuvée Éclat de Noirs, issu des Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Meunier, tout en bouche, complexe, puissant et persistante, un Champagne très fruité au nez comme au palais, avec des notes confites, fort bien dosé, parfait sur une volaille rôtie ou une blanquette de lotte aux morilles. La cuvée Cœur de Chardonnay Grand Cru 100% Chardonnay (vieillissement 3 à 11 mois en cave tradittonnelle), un Champagne fin et riche à la fois, d'une belle persistance, qui dégage ces notes complexes de pain grillé, d’agrumes et de noix fraîche. La cuvée Prestige, pur Chardonnay Grand Cru, issue de la vinification de 2 des parcelles les plus âgées de 60 ans (avant la mise en bouteille, le vin est passé en fût de chêne), est un Champagne ample, de jolie robe dorée, très fin, de bouche fruitée, aux arômes de noisette et de rose.
Gîtes et chambres d’hôtes sont disponibles et on propose également des stages “découverte de la Champagne”.
Denis Petitjean

> Les précédentes éditions

Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Jean-Christophe MANDARD


Domaine CHAMPEAU


Domaine de CHAMP-LONG


Château HAUT-MARBUZET


Château BELLE GARDE


Domaine du P'TIT ROY


Clos BELLEFOND


Francis BLANCHET


Domaine Pierre MAREY et Fils


Château de la GRENIERE


SIMART-MOREAU


Vignobles Robin


Domaine de L'OLIVETTE


Château BELLES-GRAVES


Les Clos MAURICE


Domaine du CLOS de L'ÉPINAY


Château DARIUS


Eugène RALLE


Clos JEAN


CHATEAUNET


LEGRAS et HAAS


Château CLAUZET


Domaine de la CASA BLANCA


Joseph DORBON



EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


SCEA CHATEAU CAILLIVET


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CLOS TRIMOULET


EARL GUY MALBETE


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU MONT-REDON


CHATEAU DE GUEYZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales