Top Vins De France

Edition du 17/11/2015
 

DOMAINE DE CHEVALIER

Talent

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Notre philosophie s’affine avec le temps, nous dit Olivier Bernard. Domaine de Chevalier est en recherche perpétuelle, toujours sur le chemin de la perfection. Nous sommes en train de retrouver des valeurs que l’on avait peut-être perdues. Nous vivons plus proche de la nature pour anticiper, travailler, soigner, accompagner le millésime. Depuis 28 ans que je m’occupe du Domaine de Chevalier, j’ai procédé étape par étape, le vignoble a été replanté et, aujourd’hui, nous sommes arrivés à une maturité certaine qui s’exprime réellement dans nos vins. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. On commence d’ailleurs déjà à le remarquer dans nos vins, avec cette expression aromatique bien différente de celle que l’on connaît habituellement. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Concernant le Domaine de Chevalier Rouge millésime 2014 : il faut le situer un peu après deux millésimes exceptionnels 2009 et 2010, deux millésimes 5*+ ! La nature est venue nous rappeler à l’ordre ensuite avec trois millésimes compliqués. Nous avons rencontré des difficultés du début à la fin du cycle végétatif, à la maturité, aux vendanges, à l’élevage… Autant, en 2009 et 2010, il n’ y avait pas grand chose à faire, la nature était de notre côté, autant sur les millésimes 2011, 2012 et 2013, l’homme devait s’imposer, apporter sa technique pour compenser ou anticiper, mettre “sa patte”, valoriser son savoir-faire. Pour ces millésimes 2011, 2012 et 2013, je mettrais entre 3 et 4*. Nous avons donc un très joli millésime 2014, dans le genre des 2008, 2006, 2001, pas loin du 2010. Un vin assez masculin, avec pas mal de tanins, de la fraîcheur, des PH assez acides, une très belle élégance. En 2014, au Domaine de Chevalier, on se rapproche du 5*, c’est un millésime très réussi. Je suis vraiment très satisfait de mes rouges 2014. Pour le Domaine de Chevalier Blanc, les années fraîches comme 2011, 2012, 2013, étaient propices pour faire de grands millésimes et nous avons d’ailleurs produit d’excellents blancs 4*. En 2012, en blanc, on est près du 5*. Au Domaine de Chevalier, en effet, nous avons produit un très joli millésime de blanc en 2012 et de très jolis millésimes 2011 et 2013. Le 2010 étant un très grand millésime en blanc, 2009 plus généreux, un peu chaud, un peu moins de garde. Pour le Blanc 2014, nous avons vraiment un millésime exceptionnel 5*+, il fait partie des très grands millésimes de blanc tout comme 2010, 2012, 2007, 2001, 1996. C’est un grand millésime, qui marque l’histoire d’une propriété ! Pourquoi le Domaine de Chevalier Blanc 2014 est-il à un tel niveau qualitatif ? Cela est dû à un été relativement frais, une pluviométrie normale, un mois de septembre extrêmement sec, chaud, très ensoleillé et frais la nuit. Toutes les conditions réunies pour un développement parfait des cépages de blanc. Fraîcheur la nuit pour conserver l’acidité, chaleur sans excès la journée qui permet une bonne concentration du fruit. Nous avons vendangé des raisins avec des taux records de sucre et de puissance, mais, en plus, d’une fraîcheur incroyable. Nous obtenons donc une belle ampleur apportée par la maturité, une belle concentration due au mois de septembre, et enfin une belle acidité, en conclusion, un ensemble idéal. Cela donne des vins d’un équilibre incroyable, avec des Sauvignons et des Sémillons superbes. C’est vrai pour les Sauvignons au Domaine de Chevalier mais aussi des Sémillons à Sauternes, au Clos des Lunes, qui ont la particularité d’être à la fois gras, frais et tendus, c’est vraiment lié au terroir, et en 2014, nous obtenons une qualité optimale.”

   

DOMAINE DE CHEVALIER

Olivier Bernard

33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
AUBERT (V)
LA GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
GAUDRELLE (V)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
CAVES POUILLY (PF)
A. ROBLIN (S)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
VATTAN (S)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
BAUDIN (PF)
Thierry VERON (S)
GRALL (S)
SAUTEREAU (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
LEBLOIS (M)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
AUBERT (V)
Clos de L'ÉPINAY (V)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
BIDEAU-GIRAUD
Robert CHÉREAU
COGNETTES
DURANDIÈRE
ELGET
ESPÈRANCE
PLESSIS GLAIN
HAUTE NOELLES
TOPAZE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
Alain GIRARD (S)*
ERMITAGE (S)
LOUIS (S)*
BONNARD (PF)
PICARD (S)*
S. DAGUENEAU (S)*
FOUASSIER (S)*
TEILLER (MS)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

GAUTHIER-LHOMME (V)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
GARNIERE
MÉNARD-GABORIT
R de la GRANGE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de La VIEILLE


Guy Ratier a repris la propriété familiale en 2002, au départ en retraite de ses parents. Remarquable Pic-Saint-Loup Le Sang du Wisigoth 2010, qui doit son nom aux parcelles de production sur lesquelles a été découvert un cimetière Wisigoth, sols argilo-calcaires exposés plein sud, l’assemblage de Syrah et de Grenache à 50% chacun se faisant à la récolte, bien élevé en fûts de chêne, un vin au nez de fruits rouges cuits, de truffe et d’humus, charpenté, d’une longue finale. Le 2009 dégage un nez de cassis mûr, charnu comme il le faut, à la fois rond et intense en bouche, d’excellente évolution. Excellent Pic-Saint-Loup rosé Fille de Gelone 2010, dont le nom rend hommage à Véronique Ratier, son épouse, qui est originaire de Saint-Guilhem le Désert, de belle teinte, un vin franc, gourmand, très abordable. Excellent Les Treize Aureus d’Athaulf blanc 2010, rare (2600 flacons), de bouche harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits jaunes mûrs, mêlant souplesse et vivacité, très bien équilibré. Le Pic Saint-Loup J... Vrai 2012 (J pour le fils Julien, pour fêter son arrivée sur le domaine), est une nouvelle gamme, dans les trois couleurs, qui propose des vins francs et frais.

Guy Ratier

34270 Saint-Mathieu-de-Tréviers
Téléphone :04 67 55 35 17 et 06 86 46 44 25
Télécopie :04 67 55 35 17
Email : domainedelavieille@orange.fr
Site personnel : www.domainedelavieille.fr

ROYER Père et Fils


Exploitation familiale qui possède un vignoble de 25 ha situé sur des coteaux ensoleillés. "Notre famille, précise-t-on, assure la pérennité d'une longue expérience héritée de nos ancêtres. Une tradition viticole qui se perpétue depuis des siècles, une richesse et un savoir-faire que nous essayons de retranscrire dans nos cuvées. En tant que récoltant-manipulant, nous élaborons des Champagnes issus de nos vignes. Engagés dans la préservation de notre patrimoine, nous tenons à extraire le meilleur de notre terroir qui se compose de calcaire du kimméridgien. Une richesse qui participe à l'élégance et la fraîcheur de nos Champagnes." Cela se retrouve dans ce Champagne brut Blanc De Blancs, persistant, harmonieux en bouche, complexe et fruité, d'une très jolie finale, avec des connotations délicates de chèvrefeuille et d'abricot sec. Le brut rosé, pur Pinot Noir, signé d'une très belle étiquette ovale, très séduisant, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise), avec cette touche délicatement épicée en finale, de mousse abondante et harmonieuse. "Idéal à l'apéritif avec des bouchées de poivrons farcis au chèvre frais ou des petites brochettes de lotte. Très joli Champagne cuvée Prestige brut, velouté, où dominent la souplesse et les arômes de fruits secs en bouche, réussi comme la cuvée de Réserve brut, harmonieuse, d'une bonne rondeur, avec un bouquet aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle, bien mousseuse.


120, Grande-Rue - BP 6
10110 Landreville
Téléphone :03 25 38 52 16 et 03 25 29 69 41
Télécopie :03 25 38 37 17
Email : infos@champagne-royer.com
Site personnel : www.champagne-royer.com

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec 58 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin, aidé de ses deux fils Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. “En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, beaucoup planté ces dernières années, arrivons à 63 ha : il fallait augmenter la capacité d’accueil des raisins ! Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un nouveau pressoir pneumatique.” “Le 2014 nous promet des vins assez légers, nous dit Loïc Augustin, pas trop d’alcool ce qui plaît aux consommateurs, les Syrahs étaient bien mûres, un vin qui est plus sur le fruit, assez friand et gourmand. Nous n’avons pas poussé trop l’extraction, nous privilégions le fruit. Ce sera un millésime très agréable à déguster rapidement. De toutes manières, au Château Fabas, nous n’aimons pas les vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique. Aujourd’hui, les 2012 sont à la vente, c’est un millésime très fruité, tout en rondeur, un vin assez léger d’une belle fraîcheur en bouche. Le Minervois Cuvée du Seigneur 2012 est superbe, un vin charnu, avec plus de structure, des notes prononcées d’épices, des arômes de fruits confits. Le Minervois Le Moural 2012 est un vin de garde avec un peu moins de structure que la Cuvée du Seigneur, tout en rondeur, aux arômes de cerise confite. Minervois Serbolles 2013 est un vin assez léger à boire dans les 3-4 ans, souple, très agréable qui s’accorde avec beaucoup de mets. Serbolles blanc 2014 : à dominante de Vermentino ce qui lui donne ces notes d’agrumes caractéristiques, est un vin assez gras car nous avons travailler sur lies, bonne acidité, bon équilibre.” Il y a aussi ce superbe Minervois cuvée Seigneur 2009, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud et régulés à 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, dense, avec ces senteurs de fruits confiturés qui se retrouvent en bouche, et poursuit une très belle évolution. Le Minervois Le Mourral 2011, 35 hl/ha de rendement, Syrah (60%), Grenache (30%) et Mourvèdre (10%), très élégant, est tout en complexité, avec des notes épicées, parfumé en bouche (humus, réglisse). Grâce à l’élevage en barriques, le vin est d’une belle longueur au palais, puissant, de garde. Il y a aussi ce Minervois Serbolles rouge 2012 : très fruité, très équilibré, élégant, un vin “féminin”. Le Minervois Serbolles blanc 2012 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure, très réussi comme le Sauvignon, marqué par son cépage, où la fraîcheur prédomine.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


Un domaine familial de 21 ha, dont certaines parcelles de vignes sont âgées de plus de 80 ans, exploité par Gérard et Bernard qui associent les usages traditionnels aux techniques modernes, grâce à leurs connaissances acquises en hauts lieux viticoles : Beaune, Macon et Bordeaux. Le domaine est implanté sur les meilleurs coteaux dominant la Loire, ce qui leur permet d'avoir des sols très représentatifs de la région : calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse et marnes kimméridgiennes, chaque sol apportant bien entendu une spécificité propre qui caractérise un vin possédant un terroir d'un autre qui n'en a pas. Leur Pouilly-Fumé cuvée Silex est vraiment superbe, associant complexité et finesse, au nez subtil où se retrouvent des notes de miel, de fleurs et d'épices, très marqué par ce sol qui lui confère ce goût minéral, d'une grande fraîcheur en bouche, un grand vin racé, très équilibré, puissant, ample et gras, de très bonne évolution. Le Pouilly-Fumé Coteau des Girarmes est remarquable, avec ces notes de fruits frais et de tilleul, un vin gras et parfumé, typé, ample et fruité, persistant. Membre des Vignerons Indépendants de France.

Gérard et Bernard Pabiot
13, route de Pouilly, Boisgibault
58150 Tracy/Loire
Téléphone :03 86 26 18 41
Télécopie :03 86 26 19 89
Email : domainerogerpabiot@vinsdusiecle.com
Site : domainerogerpabiot
Site personnel : www.domainerogerpabiot.com


> Nos dégustations de la semaine

BARILLOT Père et Fils


Né aux environs de 1770, le domaine familial est situé au coeur du vignoble, sur 11 ha (95 % en Sauvignon duquel est issu le Pouilly-Fumé et 5 % en Chasselas, qui produit le Pouilly-sur-Loire, terrains argilo-calcaires, élevage en cuves Inox thermo-régulées).
“Le 2013 a donné des vins aromatiques, frais, à boire bientôt, nous explique Elisabeth Barillot, et 2014, une belle récolte qualitative et quantitative.”
Elle a raison, et cela se confirme avec ce Pouilly-Fumé Camillium 2013, issu de vieilles vignes, un vin fin, subtil au nez comme en bouche (noix fraîche, poire...), d'une grande persistance aromatique, de couleur jaune paille, d'une belle longueur, idéal sur des brochettes de fruits de mer, et toujours à un prix défiant vraiment toute concurrence. Le 2012 dégage un nez minéral, un vin ferme et suave en bouche, très persistant, où s'entremêlent des notes d'amande, de pêche et de bruyère.
Excellent Pouilly-Fumé 2014, avec des notes florales persistantes, aux arômes d’abricot sec, de bouche riche, bien équilibré en acidité, d’une jolie finesse, charpenté. Le Pouilly-sur-Loire 2014, bien marqué par son Chasselas qui lui donne cette fraîcheur en finale bien agréable, au nez d’amande et de coing, un vin vif et ample.
36, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
58150 Pouilly-sur-Loire
Tél. : 03 86 39 15 29
Fax : 03 86 39 09 52
Email : barillotpouilly@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Un vignoble de 50 ha réparti pour les 3/4 en coteaux et 1/4 en plateaux, planté en Cabernet franc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine.
Le Chinon Le Chêne Vert 2014, un hectare seulement pour ce superbe clos sur une pente à 20%, un sol assez exceptionnel car peu courant dans la région, sorte de falun appelé “millarge”, fort bien élevé 12 mois en barriques d’un vin, le tout donnant ce vin ample, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche, à déboucher sur des noix de veau à la favorite ou une échine de porc grillée à la purée d'aïl (6,20 €). Le Chinon cuvée Les clos 2013 Ligers d’argent 2015, de robe rouge rubis franc, développe des notes subtiles d’épices (cannelle, poivre) et de fruits noirs bien mûrs (7 €).
Le Chinon cuvée Les Cornuelles 2012, issu de très vieilles vignes de 50 à 100 ans sur sol argilo-calcaire, coteaux très pentus, exposition plein sud, aux arômes riches de cassis et d’épices, qui séduit par l’intensité du fruit, sa structure et sa longueur, d’excellente évolution (9 €). Goûtez le Chinon Le Logis de La Bouchardière 2014, au nez persistant de framboise, aux tanins bien enveloppés, très abordable (5,20 €), le Chinon rosé 2014, Liger d’Or 2015 (4,80 €), et le Chinon cuvée Sourdais Taveau 2014 (4,20 €).
Serge et Bruno Sourdais

37500 Cravant-Les-Coteaux
Tél. : 02 47 93 04 27
Fax : 02 47 93 38 52
Email : info@sergeetbrunosourdais.com
www.sergeetbrunosourdais.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de la POULETTE


Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine.
On se fait plaisir avec ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2011, parfumé, d’une belle complexité où s’harmonisent le cassis, la cerise et les sous-bois, de bouche chaleureuse.. Remarquable 2010, où s’entremêlent les saveurs de fruits surmûris en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins bien équilibrés, un vin généreux et ample. Le 2009 est puissant et corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois, typé, de teinte pourpre, d’une belle concentration aromatique, mêlant distinction et richesse, de garde.
Remarquable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Poulettes 2011, avec des notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un beau vin gras et ferme, tout en séduction, à déboucher sur une épaule d'agneau braisée ou un bœuf bourguignon. Le 2010 est corsé, charmeur et racé, de bouche persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques, de belle évolution comme en atteste ce 2006, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, et le 2003, remarquable aujourd’hui, où s’entremêlent des notes de cassis mûr, de poivre et de réglisse. 
Très beau Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2012, chaleureux, tout en bouche, bien marqué par son terroir spécifique, coloré et racé, au nez de fruits mûrs et d’épices, mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le 2010 est un grand vin, avec des notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un beau vin gras et ferme, tout en séduction comme ce superbe 2007, aux notes de fruits rouges macérés et de sous-bois.
Goûtez le Côtes de Nuits Villages rouge Vierville 2011, qui mêle souplesse et structure, charnu et gras, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample, de bouche classique, le Bourgogne blanc 2013, aux notes de fruits secs, frais au nez comme en bouche, tout en finesse, et ce séduisant Côtes de Nuits Villages blanc 2012, subtil et riche à la fois, qui allie rondeur et distinction.
François et Françoise Michaut-Audidier

> Les précédentes éditions

Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Clos RENÉ


Jean-Marie NAULIN


Domaine GOURON


Maison MOLLEX


CHATEAUNET


Rémy MASSIN et Fils


Château des BROUSTERAS


Charles SCHLÉRET


Domaine François GERBET


Château REDORTIER


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château CLOS DES PRINCE


PIPER-HEIDSIECK


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Jacques ILTIS & Fils


Domaine Charles FREY


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château CORNEMPS


Domaine Les CASCADES


Denis FORTIN


Domaine des BOUQUERRIES


Château FONTBONNE


MÉDOT


Domaine PERALDI


Domaine des HAUTS PERRAYS



CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU MACQUIN


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CEDRIC CHIGNARD


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHARLES SCHLERET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales