Top Vins De France

Edition du 10/11/2020
 

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Sommet

Gérard TREMBLAY


Au cœur du vignoble des meilleurs crus de Chablis, Gérard Tremblay s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant de grands vins racés et parfumés, complexes, très marqués par leurs terroirs propres. De l’art de parvenir au sommet, en famille. Gérard Tremblay est un remarquable propriétaire qui exploite un domaine de 35 ha avec son épouse Hélène, leur fils Vincent, et leur fille Éléonore. Aujourd’hui, Eléonore et Vincent sont officiellement à la tête du Domaine. Eléonore s’occupe de la vinification et Vincent se consacre au vignoble et à la commercialisation, faisant les assemblages ensemble. Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands vins de Chablis. Le Domaine Tremblay utilise les techniques les plus sophistiquées alliées à une grande tradition historique. la famille travaille par gravité pour ne pas faire souffrir le raisin lors de la vendange. Le déchargement des baies s’effectue directement dans un pressoir pneumatique. Le débourbage statique dure 12 h, la fermentation alcoolique se déroule dans des cuves en inox dont la température est constamment contrôlée pour une meilleure maîtrise des fermentations (alcoolique et malo-lactique) en fonction de la qualité de chaque millésime. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, plus ample, bien persistant et très typé, avec des arômes très élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain dégage un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui, gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits. La qualité des millésimes 2018 : très grand millésime, très prometteur, les peaux étaient très fines malgré la sécheresse importante, les rendements sont élevés et nous avons une très belle qualité des jus. Millésime gourmand, aux connotations d’agrumes mûrs, un millésime de plaisir ! 2017 : millésime superbe, très concentré, d’un équilibre remarquable, grande finesse, des vins vraiment superbes, malheureusement nous n’avons pas de gros volumes. Notes de fleurs blanches, acidité non agressive qui contribue à l’équilibre du vin. 2016 : les vins sont très fruités, ce sont des vins très gourmands. Des vins superbes car ils sont aromatiques avec beaucoup de gras, déjà délicieux jeunes, mais qui pourront aussi se garder. 2015 : un millésime superbe, un vin très gourmand, aux arômes de fruits mûrs, très belle fraîcheur, c’est un vin plaisir. 2014 : très belle typicité Chablis, des vins complets qui ont un bon potentiel de garde. Ils offrent de jolis arômes de fleurs blanches, une bonne minéralité bien présente en bouche. 2013 : un vrai millésime de vigneron ! Très agréables dans leur jeunesse, des vins plus souples, qui font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années en bouteilles ou être carafé. 2012 : belle typicité Chablis, beaucoup de minéralité, il est un peu moins rond que le 2011. C’est un vin un peu plus vif, très intéressant, avec une bonne aptitude à la garde. 2011 : les vins sont très gourmands, agréables à déguster jeunes et ont suffisamment de matière pour durer dans le temps. 2010 : nez intense, très minéral, très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse, fin et ample. 2009 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, aux arômes dominés par les fruits frais et le pain grillé, de bouche intense, racé, harmonieux.

   

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Gérard, Hélène, Vincent et Eléonore Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 40 98

Email : contact@chablis-tremblay.com

Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la COMBE AU LOUP


Viticulteurs de père en fils depuis 1870 à Chiroubles, au coeur des crus du Beaujolais, les Méziat sont une légende dans la profession. Albert Méziat est dans les premiers, dans les années 1950, à commercialiser son vin en bouteille (à l'époque, les vins ne sont transportés que dans des fûts). Un domaine de 14 ha, où les vins sont issus pour majorité de vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques. On s’attache à une viticulture raisonnée et aux techniques de culture respectueuses de l’environnement et de l’écosystème (démarche Terra Vitis). Nathalie et David exploitent le domaine. La certification HVE (Haute Valeur Environnementale) est de niveau 3, obtenue en 2015. “Sans prétendre à l'appellation “bio”, nous élaborons nos vins selon la démarche Terra Vitis. Ainsi, du cep à la bouteille, nous assurons la transparence de nos interventions : c'est la traçabilité. Celle-ci est contrôlée par un organisme certificateur indépendant qui s'assure du strict respect du cahier des charges. Terra Vitis est une démarche qui répond aux critères du développement durable, car elle assure la sécurité alimentaire du produit et le respect de l'environnement.” Remarquable Chiroubles 2018, de jolie teinte, avec cette bouche à la fois vive et souple, très réussi, parfumé et charmeur, ample et riche au palais. Poursuivant sa belle évolution, le 2017, médaille d’Argent concours des Grands Vins du Beaujolais, d’un beau rouge pourpre, présente au nez des arômes de myrtille, de prune, un vin de bouche ronde, alliant souplesse et structure. Le 2016, médaille d’Or concours des Grands Vins du Beaujolais, est corsé, alliant souplesse et complexité aromatique et se savoure avec une échine de porc grillée à la purée d'ail ou un poulet poché froid crème de poivron. Vous aimerez aussi ce Morgon 2017, avec des senteurs de groseille, de fumé et de griotte, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, long en bouche. Beau 2016, charnu, ample, aux arômes de prune, de très bonne structure, bouqueté, à la fois fruité et de belle charpente. Le Régnié 2018 est vraiment remarquable, avec ces arômes délicats où dominent les petits fruits rouges mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices en finale. Le 2017, où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, est un vin charnu et bien charpenté. Le Beaujolais-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Beaujolais-Villages, généreux, est très aromatique, avec des tanins mûre, de charpente solide et fine à la fois, bien typé. A découvrir également e Beaujolais-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Beaujolais-Villages blanc, 100% Chardonnay, parfait, notamment, sur un merlan à la crème aux fines herbes ou des fruits de mer aux pâtes fraiches.

Nathalie et David Méziat
Earl Méziat Père et Fils - 56, rue de la Bascule
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 24 02
Email : david.meziat@meziat.com
Site personnel : www.meziat.com

Domaine de L'OLIVETTE


Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles. “Au fil des années, notre famille a bien su préserver la typicité de ses vins. Le rendement est maintenu très faible : 36 hl/ha. En parallèle, elle a aussi su faire évoluer son équipement pour créer des expressions de plus en plus belles de son terroir. Une installation de contrôle des températures côtoie des foudres de chêne; une informatisation des données du cycle de production vient relayer le savoir-faire et la maîtrise humaine.” On est bien au sommet avec ce Bandol rouge 2015, Mourvèdre à 85% et Grenache, d’une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin charmeur, puissant et de très bonne garde. Son Bandol rosé 2018, Mourvèdre, Grenache et Cinsault, est un vin gras avec une pointe d’acidité qui parfait son équilibre, intense au nez comme en bouche, particulièrement charmeur, tout en persistance d’arômes , comme le Bandol blanc 2018, 80% Clairette, Rolle et Ugni blanc, d’un beau jaune vif clair et brillant, une cuvée ample et parfumée, conjuguant finesse et structure, une bonne rondeur et un bouquet aux notes de fleurs blanches et de citronnelle, parfait avec des rougets rôtis à la sauge ou des calamars glacés aux tomates. Ces 3 cuvées sont certifiées Haute Valeur Environnementale.

Jean-Luc Dumoutier
519, chemin de L’Olivette - Le Brulât
83330 Le Castellet
Téléphone :04 94 98 58 85
Email : contact@domaine-olivette.com
Site personnel : www.domaine-olivette.com

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées durant 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification. On se fait bien entendu plaisir avec ce très beau Chassagne-Montrachet rouge 2017, au nez gourmand et complexe, avec ces senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, de bouche intense, aux tanins présents, est bien typé, très fin au nez, alliant structure et velouté. Le rouge 2016, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, allie finesse et charpente. e Chassagne-Montrachet blanc 2017 est d’une grande pureté aromatique florale, de bouche subtile à dominante de fleurs fraîches et d’amande, d’une belle complexité, un vin qui emplit bien la bouche, et mérite d’être attendu. En terminant avec ce Bourgogne Pinot noir Dessous Les Mues 2017, issu de vignes plantées à Chassagne-Montrachet mais en dehors du Domaine du Château de Chassagne-Montrachet, avec ces notes de cerise et d’humus, un vin à la fois souple et riche. Ces 3 cuvées ont été élevées en fûts de chêne et fermentées sans adjonction de levure.


Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

CHATEAU MAYNE LALANDE


Depuis plus de 6 générations, la famille Lartigue est attachée à la terre de Listrac. C’est en 1973 que Bernard LARTIGUE devient le nouveau maître du domaine. En vrai médocain dans la lignée de ses ancêtres, et profondément attaché aux vraies valeurs médocaines, c’est avec passion qu’il créera les propriétés Château Mayne Lalande (Listrac), Château Myon de l’Enclos (Moulis) ainsi que Les Cinq Sens du Château Mayne Lalande, sa maison d’hôtes. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Un caractère perfectionniste, rigoureux, exigeant d’un vigneron aimant le travail bien fait le mène à la recherche permanente de l’excellence mais aussi à se remettre en question chaque jour pour obtenir le meilleur potentiel du terroir afin d’élaborer de grands vins, disposant d’une aptitude au vieillissement très longue. Fidèle à lui-même, mêlant charme et ampleur, son Listrac Médoc 2016, de belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette au palais, est un vin vraiment savoureux, très classique, un vin gras et dense, au nez épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre, bien typé comme on les aime, d’excellente garde, comme le 2015, qui est d’une belle couleur pro- fonde avec des arômes de fruits frais et de poivre, souple et ample en bouche, d’un bel équilibre, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien présents, d’une finale dense avec cette saveur d’épices. Le 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves) est riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d’humus. Le 2013 est très réussi, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, corsé, idéal, par exemple, sur un filet d'agneau aux échalotes confites ou un sauté de chevreau à la moutarde. Le 2012, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, est d’une grande harmonie, très parfumé, séveux. Le 2011 (50% de barriques neuves) est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle...), de très bonne évolution. Le 2010 (50% de barriques neuves), de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, est gras, distingué, de bouche flatteuse et riche à la fois, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. Découvrez également de belles chambres d’hôtes sur place.

Famille Lartigue
7, route du Mayne
33480 Listrac Médoc
Téléphone :05 56 58 27 63
Email : blartigue2@wanadoo.fr
Site : chateaumaynelalande
Site personnel : www.chateau-mayne-lalande.com


> Nos dégustations de la semaine

Château JUGUET


Christine représente la 5e génération, et dirige aujourd?hui l?exploitation avec son mari Philippe, les deux associant passion, tradition et convivialité.
Maurice et Gisèle, les parents de Christine sont encore présents sur la propriété et participent à la production de chaque millésime notamment lors de la récolte et de la vinification. Certification Environnementale Area HVE 3.
La vinification se fait traditionnellement dans des cuves en Inox dont la température est parfaitement maîtrisée grâce à la thermorégulation. Ce procédé permet de façonner des vins ronds et charnus à chaque millésime tout en affirmant leur typicité. La cuvaison est volontairement longue pour permettre l?extraction des tanins. La récolte est ensuite élevée en barrique de chêne merrain français pendant 12 à 15 mois. Pour garantir l?intensité du vin, les barriques sont renouvelées par tiers chaque année.
Dans le guide avec ce Saint-Émilion GC 2016, 70% Merlot, 25% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, vignes de 40 ans en moyenne, bien charpenté, corsé, distingué en bouche avec des nuances de fruits des bois et de fumé, au nez épicé, aux tanins bien présents et fondus à la fois (14,90 €). Nous avons beaucoup aimé ce Saint-Émilion GC 2015, de bouche savoureuse mais puissante, au nez à dominante de fruits cuits, à ouvrir sur une cuisine légèrement épicée comme, notamment, un salmis de palombes ou un curry d'agneau (14,50 €). Et enfin ce Bordeaux rouge Prémices de Juguet du Domaine de Juguet 2015, de couleur soutenue grenat avec des reflets rubis, un caractère épicé bien présent, aux tannins bien fondus mais il garde encore beaucoup de fraîcheur (6,70 €).

Christine et Philippe Richet
Scea Landrodie Père et Fille - 5, Gombaud
33330 Saint-Pey d'Armens
Tél. : 05 57 24 74 10
Email : chateau.juguet@orange.fr
www.chateau-juguet.com


ROBERT-ALLAIT


Domaine Jacques FAURE


Domaine familial de 22 ha, dont 16 ha plantés de Muscat blanc petits grains et 6 ha de Clairette blanche. Le vignoble perpétue le savoir-faire de six générations de vignerons indépendants. Une passion familiale qui, dans les années 1950, permettait aux vignerons d'être à l'origine du procédé de vinification de la Clairette de Die.
Le Domaine est certifié HVE, Haute Valeur Environnementale, dans le respect de l'environnement lors des traitements phytosanitaires...
Agréable Clairette de Die Méthode Ancestrale, cépage Muscate blanc à petits grains, de bouche franche, associant richesse aromatique et persistance, aux notes d?agrumes, à dominante de fleurs blanches, toute en vivacité et élégance (8 €). Goûtez également le Crémant de Die brut, la Clairette blanche s?associe à l?Aligoté 30% et au Muscat 5%, il dégage une mousse fine et légère, de bouche intense où dominent les agrumes et les fruits secs (8 €). Et le Coteaux de Die, cépage Clairette blanche, sur la fraîcheur, la vivacité en bouche est bien présente.

Luc Faure
La Plaine
26340 Vercheny
Tél. : 04 75 21 72 22
Fax : 04 75 21 71 14
Email : clairette-jfaure@orange.fr
www.domainejacquesfaure.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019

 



Château BOVILA


Château de ROQUEBRUNE


Château de FONTCREUSE


GITTON Père et Fils


Domaine GOURON


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château BERTHENON


Maison ZOELLER


VAZART-COQUART


Michel TURGY


Château FAUGAS


Robert AMPEAU et Fils


Château La CAMINADE


Domaine BERTHAUT-GERBET


Domaine SERGUIER


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


P. LANCELOT-ROYER


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Charles MIGNON


RUHLMANN-SCHUTZ


GATINOIS


Château SAINTE-BARBE


Cédric CHIGNARD


Jean-Christophe MANDARD


Étienne OUDART


BERTHELOT-PIOT


Domaine GRESSER


Maurice VESSELLE


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Champagne R.H. COUTIER


Domaine PICHARD


Domaine Daniel REVERDY & Fils


A. MARGAINE



DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE PIERRE GELIN


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE GOURON


DOMAINE CRET DES GARANCHES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales