Top Vins De France

Edition du 02/08/2016
 

Champagne de VENOGE

Splendide

De VENOGE

Depuis 1837, de Venoge cultive une tradition de qualité afin de proposer des Champagnes d’exception. Une qualité rare qui lui vaut sa renommée dans le monde de la Gastronomie comme en témoignent les nombreuses tables étoilées où les Champagnes de Venoge font le bonheur des connaisseurs.


Dans la lignée, ce Champagne Louis XV rosé 2006, marqué par la puissance qualitative de ce superbe millésime, au nez de petits fruits rouges frais et de rose, suave, distingué, à déboucher sur un saumon fumé ou un homard à la citronnelle. Le Champagne Louis XV brut 2006 est l’une des plus jolies bouteilles savourées cette année, à la fois puissante et très fine, dense et très fruitée, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une jolie ampleur en bouche.  Toujours une référence, le Cordon Bleu Chardonnay, une cuvée Blanc de blancs vieillie en caves durant 5 ans, un vin puissant, marqué par ce grand millésime champenois, avec des arômes de pain grillé et d’abricot, de bouche riche mais fraîche, bien équilibré en acidité, à la mousse intense et distinguée, idéal à l’apéritif comme sur une sole meunière. Le Cordon Bleu Millésime est dense, très parfumé, associant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet aromatique aux notes de pêche et de citronnelle, tout en nuances comme ce Cordon Bleu Extra brut, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais et une touche épicée, un vin ample et parfumé en finale.

   

Champagne de VENOGE

Directeur : Gilles de la Bassetière
46, avenue de Champagne
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 53 34 34
Télécopie : 03 26 53 34 35
Email : infos@champagnedevenoge.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
Manuel OLIVIER
POULETTE (Vr)
BERTAGNA
LOUIS LATOUR
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
POULLEAU (V)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
NUDANT (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

HEIMBOURGER (Irancy)
Alain VIGNOT
Eric DARLES (Irancy)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Henri REBOURSEAU (Ch)*)
DEREY (Fixin)
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

(PIERRE NAIGEON (CHM)*)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
COSTE-CAUMARTIN
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BERGER-RIVE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(CRUCHANDEAU)
LABOURE-ROI
(CH. DE SANTENAY)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(VAUCHER)
(PARIZE (Givry)*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

SCHAEFFER-WOERLY


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un vignoble de 8 ha (la moyenne d’âge des vignes est de 30 ans, les vendanges sont manuelles, la taille en guyot double) planté en coteau sur des sols granitiques, où l’on s’attache à pratiquer une culture saine. Leurs vendanges se font entièrement à la main et le raisin est amené entier sur le pressoir. En 1996, ils se sont lancés dans la production intégrée, dont le but est d’aller vers une viticulture plus respectueuse de l’environnement. Depuis 2011, ils sont passés en conversion Bio. Formidable Riesling Grand Cru Frankstein 2013, marqué par son terroir, fleuri, un beau vin d’une grande maturité, d’une belle délicatesse, racé, très réussi, de belle robe jaune soutenu aux reflets or, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample. Le Riesling cuvée de l’Ours 2013, d’une belle couleur jaune clair, au nez dominé par les fleurs blanches et l’amande, de bouche très fruitée et persistante, très équilibré. Superbe Riesling Clos du Bernstein 2013, tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme mûre, à ouvrir sur des gambas sautées à la citronnelle ou une choucroute aux poissons. Goûtez le Pinot gris Vieilles Vignes, rond et persistant en bouche, avec ce nez de noisette et de narcisse, un vin puissant, typé et dense, très aromatique, et le Gewurztraminer Vieilles Vignes, d’une jolie complexité aromatique aux nuances épicées, de robe très brillante. Pur plaisir encore, le Riesling Vendanges Tardives 2011, d’une grande complexité au nez comme en bouche, avec des nuances d’agrumes confits, de miel et d’aubépine, encore bien loin de sa maturité, mais déjà délicieux. Gîte sur place.

Maxime Woerly
3, place du Marché
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 40 81
Télécopie :03 88 92 49 87
Email : schaeffer-woerly@wanadoo.fr
Site personnel : www.schaeffer-woerly.com

Domaine Michel PRUNIER et Fille


Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle. Propriété familiale (4 générations) de 12 ha. “Un vin doit raconter sans détour son terroir et son millésime, explique Michel Prunier. Fidèle à cette idée, nous adaptons le travail de la vigne en fonction des besoins de chaque parcelle. Certaines sont labourées pour permettre une meilleure aération des sols et une meilleure absorbtion des eaux de pluie. D'autres sont enherbées pour maîtriser la vigueur de la plante et diminuer l'érosion. D'autres encore sont désherbées à cause de leurs pentes abruptes. La culture est raisonnée et les traitements chimiques limités. Nous nous efforçons de préserver l'environnement et de respecter les exigences d'une viticulture durable. Pour Michel Prunier, “le millésime 2015 a bénéficié d'une très belle maturité, aucune pourriture et un excellent équilibre entre sucre et acidité. Les rouges sont souples, ont des tanins ronds avec une belle concentration. Les blancs sont plus gras, beurrés, ils manquent un peu de vivacité, ce sont des vins tirant sur le fruit. Dans les 2 couleurs, il n'y avait rien eu d'aussi beau depuis les années 1959 et 1966 ! Nous avons reçu une médaille d'Argent à Mâcon et une médaille d'Or à Paris pour notre rouge Clos du Val Premier Cru 2012. Dans la vigne, c’est le renouvellement normal du vignoble, des vignes de 100 ans ont été enlevées et le vignoble se repose quelque temps avant de nouvelles plantations.” Superbe Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2013 (sol argilo-calcaire, vignes âgées de 38 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fût avec 25 % de fûts neufs), d’un beau rouge foncé brillant, au nez d’humus et d’épices, associant puissance et finesse, un vin coloré et charnu, avec des tanins riches et soyeux à la fois. Le 2012 est un vin complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes et en structure. Le 2011 est de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), associant gras et intensité, de belle garde. Remarquable 2010, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure.  Le Pommard Les Vignots 2013, issu de vignes de 24 ans, même sol, 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, à dominante de fruits rouges surmûris, de cuir, de violette, épicé et charnu, au nez de griotte mûre, est un vin généreux, de bouche bien corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée, riche en couleur, classique, de belle matière. Le Volnay Premier Cru Les Caillerets 2013, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (18 mois en fûts dont 25% de neufs), avec ces connotations de cerise et d’humus, aux tanins bien équilibrés, de belle robe soutenue, mêlant charpente et rondeur, où s’entremêlent au palais les saveurs d’épices douces et de fruits surmûris, est un vin alliant structure et velouté. Beau 2012, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, de bonne bouche, à la fois dense et soyeux. Le 2011 est de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants.  On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2012, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d’épices et de sous-bois, très typé comme le Chorey-lès-Beaune les Beaumonts rouge, sol calcaire marneux zone de plaine. Vignes âgées de 45 ans, élevage durant un an en fûts, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes et en structure. Goûtez aussi l’Auxey-Duresses blanc 2014, fruité et gras en bouche, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, marqué par des nuances de genêt et de musc au palais, très bien équilibré comme le Meursault Les Clouds, avec des arômes discrètement minéraux, un vin frais et très harmonieux, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance.  Michel Prunier, diplômé d’un BTA au lycée viticole d’Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d’un assemblage d’Aligoté, de Chardonnay et de Pinot noir, Médaille d’Or au concours National des Crémants de France, d’une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d’amande, de mousse crémeuse.


18, route de Beaune
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 21 05
Télécopie :03 80 21 64 73
Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainemichelprunieretfille.com

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec quelque 63 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin et ses deux fils, Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. “En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, et replanté ces dernières années. Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un pressoir pneumatique.” “Le 2014 nous promet des vins assez légers, nous dit Loïc Augustin, pas trop d’alcool ce qui plaît aux consommateurs, les Syrahs étaient bien mûres. Nous n’avons pas poussé trop l’extraction, nous privilégions le fruit. Ce sera un millésime très agréable à déguster rapidement. De toutes manières, au Château Fabas, nous n’aimons pas les vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique.” Superbe Minervois cuvée Seigneur 2012, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud, 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, avec des notes prononcées d’épices, des arômes de fruits confits. Le Minervois Le Moural 2012, avec un peu moins de structure que la Cuvée du Seigneur, tout en rondeur, aux arômes de cerise confite. Le Minervois Serbolles blanc 2014 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


D’abord vigneron, l’arrière-grand-père Edmond choisit de devenir manipulant dans les années 1920. Sa fille Anne-Marie, puis son petit-fils André (qui fit d'importants travaux en bâtiments, cuverie, caves dans les années 1970) secondé aujourd’hui par, ses deux filles, ses gendres ont modernisé l'outil de travail (pressoir, foudres, carrelage …) et son petit-fils, perpétuent la tradition familiale. Vous pourrez découvrir ce Champagne Dame Palmyre Blanc de noirs Millésime 2006, une cuvée alliant subtilité et complexité, intense au nez, tout en arômes où dominent la rose et les fruits mûrs, de bouche élégante et puissante à la fois. Très beau Champagne cuvée du Fondateur, composé de vieux vins de réserve de Chardonnay, une grande réussite, une cuvée qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des nuances de noisette et d’abricot sec, tout en charme, idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé. La cuvée du 21e Siècle allie intensité et puissance, un vin d’une belle ampleur, de très bonne bouche, où l’on retrouve des notes de citronnelle et de miel, un Champagne suave, vineux et fin à la fois, de robe dorée. Beau Champagne cuvée Transparence, assemblage de Pinot noir et de Pinot meunier, au nez minéral dominé par les agrumes frais, ample et bouqueté, de mousse abondante, tout en rondeur, de bouche fruitée et persistante, idéal au cours d’un repas, tout en harmonie. Riche et complexe, la cuvée Royale, issue d’un assemblage à parts égales de Pinot noir, Pinot Meunier, et Chardonnay, associe fraîcheur et charpente à une finale persistante, un Champagne de table, de bouche puissante. La cuvée Royale rosée sent la fraise des bois mûre, un Champagne vineux et fin à la fois. Et puis, il y a aussi cette cuvée Sublime (30% Pinot noir, 30% Pinot meunier, 15% Chardonnay, 25% de vins de réserve), où l’on retrouve des nuances de pêche, de noix et de miel, de mousse très abondante, tout en structure, équilibré, complexe, un vin généreux et harmonieux, très fin, d’une belle finale.

Eric Chanez et Alain Toullec
17, rue Roger Salengro
51500 Rilly-la-Montagne
Téléphone :03 26 03 42 87
Télécopie :03 26 03 45 40
Email : andredelaunois@vinsdusiecle.com
Site : andredelaunois
Site personnel : www.champagne-andre-delaunois.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Pierre GELIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin et son épouse, c’est leur fils Pierre-Emmanuel qui la dirige aujourd’hui.
Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Éraflage total, cuvaison pendant 15 à 20 jours, suivis d’un élevage de 20 à 24 mois, en fûts de chêne (20% de fûts neufs sur Premiers Crus et 80% sur Grand Cru). On a d’ailleurs l’intelligence ici de ne pas mettre en vente trop tôt les Vins, ce qui est de plus en plus rare, et permet de prendre conscience de l’évolution de tel ou tel millésime.
Depuis la prise en charge totale du domaine par Pierre-Emmanuel pour la production et la vinification quelques modifications culturales ont été apportées. Aucune utilisation d’herbicides, d’engrais autres que des amendements issus de l’Agriculture Biologique, d’insecticides et traitements antipourriture. Les sols sont travaillés mécaniquement et les contours enherbés. Les vignes sont effeuillées en tout début de véraison, de ce fait les raisins sont bien ventilés et l’état sanitaire très sain. En cuverie, avec le remplacement des cuves bois par des cuves Inox thermorégulées, le contrôle des températures est géré de façon plus précise.
“En 2014, nous dit Pierre-Emmanuel Gelin, c’est la première récolte d’une vigne plantée en Chardonnay dans l’aire d’appellation Bourgogne, et, en 2016, il sera commercialisé du Bourgogne Chardonnay “Dessus de Prielles” 2014, en élevage actuellement dans des fûts neufs. En 2015, nous commençons la conversion en Bio, c’est un gros défi qui demande un grand investissement personnel car cela génère beaucoup plus de travail dans les vignes !
Au niveau de la commercialisation, nous continuons à mettre les Vins en vente seulement dans leur quatrième année, notre millésime 2011 est sur le tarif depuis décembre, quant au millésime 2012, déficitaire de 50%, il sera proposé en 2016.”
On excite ses papilles avec ce superbe Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2012, issu de vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de réglisse, charnu en bouche comme il se doit, de belle garde. Remarquable 2011, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d'épices, de gibier, aux tanins bien enrobés et riches. Le 2010 est complet, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), alliant gras et intensité, de belle garde.
Le 2009 est dense, mêlant structure et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l'humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution, à prévoir sur un rôti de bœuf aux pruneaux farcis ou un pigeon aux légumes. Le 2008 est d'une grande complexité, au nez vraiment très caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. nez complexe où se mêlent des notes d'épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch, avec cette belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale.
Formidable Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2012, aux connotations subtiles d’humus, de mûre et d’épices, tout en arômes, ample en bouche, fin et puissant à la fois, d’excellente garde, très typé. Le 2011, aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, avec des tanins bien enrobés, est un grand vin riche et généreux, d’une belle finale aromatique, à prévoir sur un plat épicé. Dans la lignée, ce très grand 2010, de grande finesse, complexe et riche, rond et charnu à la fois, très typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, un grand vin puissant mais souple.
On m’a adressé également ce splendide 2008, parfait actuellement, qui regroupe toute la spécificité de ce que doit être un très grand vin bourguignon : la race, l’élégance, la suavité, ce nez complexe où dominent les fruits cuits, délicatement poivré, tout en bouche, qui poursuit une fort belle évolution.
Le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2012 mêle structure et finesse, de couleur soutenue, au nez concentré de griotte, tout en souplesse mais aux tanins présents, de garde. Le 2011 est de couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante mais puissante. Le Fixin Premier Cru Les Hervelets 2012, très parfumé (mûre, épices...), mêle gras et intensité. Le Fixin 2012 est excellent, dense et bien parfumé (cassis, mûre), avec des tanins ronds, un vin qui emplit bien la bouche.

Pierre-Emmanuel Gelin

Château HAUT COTEAU


Le Château a été créé en 1908 par le grand-père de l’actuel propriétaire Bernard Brousseau, qui a repris la suite en 1987 après son père. Il travaille avec ses enfants Laetitia et Frédéric. qui représentent la 4ème génération (19,5 ha).
Bien aimé leur Saint-Estèphe 2010, d’une belle couleur grenat prononcé, aux notes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de cuir, est un vin dense et bien charnu, avec des tanins qui commencent à se fondre. Chambres d’hôtes.

Famille Brousseau
16, route du Vieux Moulin - Saint-Corbian
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 39 84
Fax : 05 56 59 39 09
Email : chateau.haut-coteau@wanadoo.fr
www.chateauhautcoteau.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

BECK - Domaine du REMPART


Travail de la vigne en culture intégrée (Tyflo) et aménagement des parcelles afin de valoriser au mieux les qualités de chaque terroir.
“Nous privilégions la cueillette à la main, explique-t-on, le tri des raisins; chaque grappe est cueillie à maturité. Le pressurage pneumatique lent, doux et régulier exalte les arômes. Le jus récolté est conservé dans une cuverie en chêne alternée avec des fûts Inox pour optimiser les différents stades de vinification.”
Beau Pinot Gris Grand Cru Frankstein 2012, très réussi, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin harmonieux en bouche (15 €). Tout en douceur, ce Gewurztraminer cuvée Guillaume Vendanges Tardives 2009, avec des arômes d’acacia et de fruits mûrs, est très gras mais d’une belle fraîcheur en bouche, aux notes de fruits confits (22 €). Le Riesling Vieilles Vignes 2012, au nez subtil dominé par les fleurs blanches (aubépine), est de bouche très fruitée et persistante.
Goûtez aussi le Le Pinot rouge Clos du Sonnenbach d’Albé 2012, qui mêle couleur et matière, avec des arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique (8 €), le Riesling Coteaux de Dambach-La-Ville 2011, (7,50 €), et le Pinot Gris Les Ardentes du Steinacker 2011, aux connotations subtiles de fumé et de fleurs blanches, très équilibré (8,50 €). Excellent Crémant d’Alsace brut du Rempart, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux, de belle structure (8 €). 

Gilbert Beck
5, rue des Remparts
67650 Dambach-la-Ville
Tél. : 03 88 92 42 43
Fax : 03 88 92 49 40
Email : beck.domaine@wanadoo.fr
www.vins-beck.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Clos BELLEFOND


Cave de ROQUEBRUN


Château FONTESTEAU


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Maurice VESSELLE


Domaine CAMAÏSSETTE


Château des BROUSTERAS


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château des GRAVIÈRES


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Gérard TREMBLAY


Domaine PRIEUR-BRUNET


Château CANTENAC


Louis HUOT


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château BELLE GARDE


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château TOUR-du-ROC


Domaine La CROIX CHAPTAL


Domaine Jean-Max ROGER


Domaine GRESSER


Domaine Bernard PETIT & Fille


Château MAUVINON


Château FONTBONNE


Denis FORTIN


Jean-Marie NAULIN


Château PENIN


Guy LARMANDIER



CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CEDRIC CHIGNARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales